( 05 PHOTO) La Face cachée des « JONGOMA » qui cajolent nos candidats: Ndeye Penda Tall, épouse d’Idrissa Seck « a même ordonné, le jour où…

Qui ne connait pas Ndeye Penda Tall ? Au moins son nom ? L’épouse du président du Conseil départemental de Thiès mène une vie très rangée. Depuis que l’on entend parler d’Idrissa Seck, peu de Sénégalais peuvent mettre un visage sur le nom de cette épouse dévouée, femme au foyer exclusivement au service de son mari. Son passe-temps favori est, semble-t-il, l’aide qu’elle apporte aux nécessiteux. Il y a de multiples témoignages de sa générosité, comme, dixit sa soeur, « sa maison à Gouye Tékhé qu’elle a offerte à un Daara pour qu’on y apprenne aux jeunes le Coran. » Ndeye Penda Tall a même ordonné que cette maison ne figure pas dans son patrimoine le jour où elle quittera ce monde, ajoute sa soeur. De son coin, elle contribue activement à faire monter la côte de popularité de son cher Idy sans tambour ni trompette.
Idrissa Seck est-il romantique ? En tout cas, le maire de Thiès reconnaissant, ne rate une occasion pour chanter les louanges de sa bien-aimée Ndèye Penda Tall. Au cours de sa tournée en Allemagne l’ancien Premier ministre d’Abdoulaye Wade est revenu sur sa rencontre avec sa dulcinée.

Depuis l’Allemagne, où il se trouvait, Idrissa Seck, a fait des révélations croustillantes sur leur rencontre. Elle a tressé des lauriers à sa femme en remerciant Sokhna, une de ses nièces présente au Forum qu’il animait. Le maire de Thiès a révélé que c’est la tante de cette dernière qui lui a présenté son épouse. A l’en croire, cette dernière est devenue la joie de ses yeux et de son cœur depuis 25 ans. Dans ses propos, le patron de Rewmi révèle que c’était lors d’une de ses vacances, en ce temps-là, le jeune Idy sortait avec une Française. Alors, quand il a débarqué, Khady Faye lui a dit ceci : « J’ai une amie, yaw bayil sa toubab bi… ». Elle l’amène chez Ndèye Penda. Mara reconnait toutefois qu’à l’époque il n’était pas très fort en drague même si cela s’est amélioré depuis, précise-t-il. Il n’est pas entré cependant dans les détails sur la manière dont il l’a amadouée. Il note qu’à l’époque, le téléphone n’était pas très répandu. Et donc c’est chez Sokhna Faye que Mara appelait quand il voulait dire de douces choses à sa dulcinée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.