(07 photos) Révélations croustillantes de Coumba Gawlo : « Wade, Macky et ma licence de radio… »

C’est au domicile familial à Fass Mbao que la famille Seck reçoit les condoléances suite au décès de Laye Bamba Seck, enterré la veille à Touba . La délégation gouvernementale conduite par Abdou Latif Coulibaly, ministre de la culture, composée du conseil spécial du chef de l’Etat Ibrahima Ndoye et du directeur des arts est venue présenter ses condoléances à la famille éplorée. A la suite de forts témoignages du ministre de la culture et d’Aida Mbodj, ancienne ministre, connue pour sa proximité avec Coumba Gawlo, la chanteuse a fait des révélations croustillantes sur ses relations avec les hommes du pouvoir. Coumba Gawlo a voulu signifier qu’elle reste fidèle en amitié et que le changement de régime ne peut impacter sur sa constance, son impartialité et son dévouement pour le pays. Très en verve malgré le deuil qui la frappe, la patronne de Gomédia est revenue sur ses relations avec le président Macky Sall et la forte estime que lui porte le chef de l’Etat. « C’est Maitre Abdoulaye Wade qui m’a présenté à Macky Sall, ce dernier était à l’époque premier ministre, en lui indiquant de me soutenir comme sa fille. Depuis lors, Macky Sall n’a jamais failli à cette recommandation et mieux, par le biais de son assistante Madame Senghor, il m’assistait pour toutes les occasions comme ce fut le cas lors d’un voyage aux Nations Unies, sous la houlette d’Aida Mbodj, alors ministre dans le gouvernement de Wade ». La chanteuse de poursuivre pour évoquer l’aide et l’assistance renouvelée venant de la part du premier ministre de l’époque ou à défaut de Farba Ngom qui lui disait agir sur ses instructions. Des enveloppes offertes à elle et à sa mère, pour les fêtes de Tabaski ou Korité, à l’acquisition de la licence pour le lancement de sa radio Fem FM, la diva dira tout. A ce propos d’ailleurs, expliquant que le projet né sous l’ére n’a pas connu d’évolution jusqu’à l’arrivée de Macky Sall au pouvoir, elle expliquera que, malgré la rupture de licence, comment le président s’est engagé, même si c’était en reprenant une licence déjà octroyée, de lui permettre de réaliser ce projet qui est en effet, une manière de le soutenir surtout dans l’initiative d’aider les enfants et les femmes à avoir un support médiatique dédié. D’ailleurs pour ce qui est de son projet de télévision, le président Sall lui a affirmé de vive voix qu’elle pourra compter sur lui avec l’arrivée de la TNT au Sénégal.

 

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok