(10 photos) – Voici une mauvaise nouvelle pour Balla Gaye 2

Luc Nicolaï a été condamné hier, à cinq ans de prison, dont une année avec sursis, par la Cour d’Appel de Saint-Louis. Un mandat d’arrêt est décerné contre lui. Si le promoteur retourne en prison, la lutte peut en prendre un sacré coup selon nos confrères de l’obs.

Le promoteur voyait l’avenir de son business dans la lutte en taille XXL. Il rêvait déjà de révolutionner la lutte sénégalaise, avec un gigantesque projet. Lequel, s’il venait à être déroulé, aurait fait faire à la lutte avec frappe sénégalaise un pas de géant.

Luc envisageait la diffusion des événements de lutte dans un canevas digital, qui pourrait rapporter une fortune et au promoteur et aux lutteurs. Ce système du « pay-per-view » sonnait comme la parfaite révolution pour le sport de chez nous qui avait besoin d’un nouveau souffle pour reprendre sa vitesse de croisière.

Hélas ! La révolution Luc Nicolaï, déjà bien conçue, n’est pas sûre d’arriver à sa phase de réalisation. Du moins, si Luc Nicolaï retourne en prison. Le promoteur avait déjà renouvelé sa licence pour la nouvelle saison. Si cette licence est retirée du circuit, les dégâts collatéraux ne manqueront pas.

Le géant gala de lutte devant opposer au sommet Balla Gaye 2 et Gris bordeaux, avec comme combats préliminaires Elton vs Reug Reug ou encore Doumboul vs Armée, sera dans le flou. Les amateurs K0.

     

commentaires
Loading...