139E APPEL DE SEYDINA LIMAMOU LAYE : CAMBÉRÈNE REMERCIE ET PRIE POUR KAHLIFA SALL

Vendredi 5 avril 2019. Il est 10 heures à Diamalaye. Le lieu qui abrite le mausolée du premier khalife du Mahdi, Seydina Issa Laye, dans la 2e cité religieuse des Layennes, le village moderne de Cambéréne, refuse du monde.

À l’intérieur de ce vaste périmètre de sable de mer, les fidèles sont assis à même le sol. Pas de natte ni chaussure. La tente, érigée pour les besoins du 139e Appel de Seydina Limamou Laye peine à contenir les disciples venus de tous les coins du pays. Diamalaye est tout de blanc vêtu. Cette couleur qui symbolise même l’identité de cette communauté est bien respectée par les pèlerins.

Les minutes passent. Mais l’attente de la délégation envoyée par le khalife, Seydina Abdoulaye Thiaw Laye ne se fait pas sentir. Les fidèles sont en bonne compagnie. L’équipe du chanteur, Ibrahima Ndiongue, dit « Gazou » assure l’animation religieuse, entrecoupée parfois par des messages d’informations.

10h40, le porte parole de la famille, Mamadou Lamine Thiaw Laye, Ibn Seydina Ababacar Laye, accompagné de ses frères rejoignent le podium officiel qui leur est réservé. Ils sont sous bonne escorte policière et de certains de leurs inconditionnels.

C’est le fils aîné du khalife qui est le premier au micro. Dans son allocution, Seydina Issa Laye axe sa communication sur la cohésion sociale. Pour lui, elle est le fondement de tout développement. Le fils aîné du khalife général des Layenne a exhorté dans ce sens les familles à raffermir leur lien. « La cohésion sociale commence par l’acceptation des autres. Que chacun respecte, dans la limite du possible, son prochain », a-t-il déclaré. Pour lui, le Sénégal n’a pas besoin d’une religion importée.

Succédant Seydina Issa Laye au micro, Mamadou Lamine Thiaw Laye est largement revenu sur l’importance de l’événement initié par son grand-père. « La mer et les nombres d’années commémoratives (139e du genre) de cet événement religieux témoignent à suffisance que Seydina Limamou Laye Al Mahdi est bien un messager de Dieu », témoigne-t-il. 

Remerciement et prières pour Khalifa Sall

La communauté Layenne n’oublie pas Khalifa Sall. C’est pourquoi, dans le lot de leurs remerciements elle n’a pas oublié de mentionner l’ancien maire de Dakar, en détention à Rebeuss depuis mars 2017. Prenant la parole, bien avant le démarrage officiel des activités du 139e Appel, le Coordonnateur du Mouvement Diamalaye, Malick Gueye a tenu a rappelé le geste noble de l’ex édile de la capitale pour la construction du mausolée de Seydina Issa Laye. « Khalifa Sall a participé à hauteur de 450 millions F CFA. Nous le remercions et prions pour que Dieu l’assiste », a déclaré, au milieu de foule, M. Gueye. Mais Khalifa Sall n’est pas le seul donateur pour la construction de ce mausolée. À en croire à M. Gueye le prédécesseur de Khalifa Sall à la mairie de Dakar, Pape Diop, a aussi participé à hauteur de 50 millions F CFA. De même que la Première Dame, Marieme Faye Sall. Quand au chef de l’Etat, Macky Sall, il a financé entièrement la maison du khalife situé à quelques mètres de la place de Diamalaye.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok