Le général de brigade Salumu Mbilika, conseiller chargé du génie à l’inspection générale des FARDC (Forces armées de la RDC), est révoqué de l’armée pour détournement des fonds, indiquent une lettre du ministre congolais de la Défense au concerné.

Dans le courrier, le ministre Crispin Atama Tabe cite une ordonnance présidentielle du 28 décembre lui intimant l’ordre de révoquer le haut-officier.


« Le contenu du rapport d’inspection sur l’utilisation de fonds destinés à la réhabilitation des bases militaires de Kamina et de Kitona dont vous aviez la responsabilité en qualité de commandant du corps de génie a révélé des manquements graves dans votre chef, » précise la lettre dont VOA Afrique a vu une copie.

Lesquels manquements ont, souligne le document, « grandement préjudicié les forces armées ».

L’autorité de tutelle de la Défense congolaise termine la lettre en reconnaissant les services rendus par le haut officier et lui souhaite bonne chance pour « sa future carrière en dehors des Forces armées de la RDC ».

Le président sortant Joseph Kabila, à droite, et son succésseur Félix Tshsiekedi lors de l’investiture au Palais de la natino, Kinshasa, 24 janvier 2019.
LIRE AUSSI :
Kabila a quitté le Palais de la nation après la remise et reprise avec Félix Tshisekedi
Aucune poursuite judiciaire n’est envisagée, à en croire le document.

L’ordonnance date du temps du président Joseph Kabila.

Félix Tshisekedi, le 5e président de la RDC, a pris son fauteuil le 24 janvier lors de son investiture une semaine plutôt indiqué qu’il faisait de la lutte contre la corruption un des piliers de sa politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.