155 patients séropositifs suivis à Kédougou

Dans le cadre de la lutte contre le Vih, la région de Kédougou occupe une place importante avec son taux de prévalence de 1,7%. Selon  Moussa Ndiaye, médecin chef de la structure sanitaire de Kédougou, la région ne dispose pas d’hôpital. « La prévalence du Vih est de 1,7% et 155 patients séropositifs sont suivis. Mais, nous rencontrons des problèmes au niveau de Salémata vu son inaccessibilité. Sur cette partie, 30 personnes sont suivies régulièrement. Beaucoup de séropositifs changent de lieu d’habitation après leur première consultation. Cette situation est liée du fait de la tradition », renseigne-t-il.

D’après lui, l’année dernière, l’objectif des 3(90) n’a pas été atteint car les séropositifs ne viennent parfois même pas prendre leurs résultats d’analyse. A Saraya, le principal problème reste l’acheminement des analyses vers Dakar. Il peut rester jusqu’à 6 mois voire même une année pour que les professionnels de la santé aient les résultats

commentaires
Loading...