Pour 200 000 F, l’hôpital de Pikine refuse les soins à une jeune fille souffrant d’une hémorragie interne

Des malades qui meurent dans les hôpitaux, faute d’assistance. C’est ce que risque cette jeune fille de 12 ans, dont les parents, démunis, ne peuvent prendre en charge les frais médicaux de 200 000 francs Cfa que leur réclament les médecins de l’hôpital de Pikine.

En effet, la jeune fille acheminée vendredi dernier dans cet établissement sanitaire, souffre d’une hémorragie interne au niveau de l’anus. En jouant avec un bout de bois, elle s’est, par inadvertance, enfoncée une partie dans l’anus. Le bois s’est cassé lorsqu’elle a tenté de le retirer, informe le quotidien Vox Populi.

Face à la douleur intense, la mère s’est empressée de l’acheminer en urgence à l’hôpital de Pikine. Parce que la fillette saignait abondamment, explique le confrère. Et pour traiter cette hémorragie interne, il faut une intervention chirurgicale.

Les blouses blanches ont demandé à la mère de payer 200 00 francs avant toute intervention. Avant d’installer la fillette dans une salle d’hospitalisation de l’hôpital, sans le moindre traitement. Ils se sont contentés de lui demander d’aller chercher l’argent. Une fois qu’elle aura payé, ils pourront faire quelque chose, précise la source.

Depuis vendredi et jusqu’à dimanche, l’enfant qui continue de perdre du sang, n’a pas été touchée par les médecins, parce que sa famille n’est pas en mesure de payer 200 000 francs réclamés par l’hôpital, rapporte le confrère.

commentaires
Loading...