70 ex-rebelles du M23 rapatriés en RDC

70 anciens membres de la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23) sont rentrés mardi en République démocratique du Congo (RDC).

Cette opération s’inscrit dans le cadre d’un accord de rapatriement signé en 2013 indique le ministère ougandais des Affaires étrangères.

Le rapatriement mardi de 70 ex-rebelles fait suite à une réunion d’avril 2018 lors de laquelle l’Ouganda, le Rwanda et la RDC se sont accordés sur une « campagne de sensibilisation » auprès des anciens du M23 afin d’intensifier leur retour.

Le transfert de mardi porte à 316 seulement le nombre total d’ex-rebelles M23 rapatriés depuis l’Ouganda dans le cadre de ce programme, sur un total d’environ 1.500.

En décembre 2013 à Nairobi, le M23 et Kinshasa avaient signé des engagements, notamment pour ouvrir la voie au rapatriement de la plupart des combattants de l’ex-rébellion, depuis l’Ouganda et le Rwanda où ils avaient trouvé refuge, en vue de leur réinsertion dans la vie civile.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.