A Daoukro, Bédié déplore “les intimidations”

Le 6ème congrès extraordinaire du PDCI se déroule en ce moment à Daoukro, le fief de l’ancien président Henri Konan Bédié.

Il vise à restaurer la stabilité et la cohésion du parti. En effet, depuis que le PDCI a quitté la coalition au pouvoir et refusé d’intégrer le nouveau parti unifié RHDP, plusieurs de ses cadres ont fait défection.

Par ailleurs, Henri Konan Bédié accuse le parti au pouvoir d’œuvrer à la disparition du PDCI.

Il déplore les intimidations dont sont victimes certains de ses militants et affirme que cela a nui à la préparation des élections locales de samedi.

Le président du PDCI regrette également que la justice ait été saisie pour contester les décisions prise lors des derniers bureaux politiques.

Il demande donc aux congressistes de confirmer ces décisions et de se projeter pour 2020.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok