À la découverte de la jeune critique Yasmine Bouchfar.

Elle est l’une des jeunes plume de critique de cinéma marocaine, elle est sans doute respectée par son talent et son emgagement vue qu’il fait partie d’un grand organisme de critique de cinéma au Maroc qu’est : L’association marocaine des critique de cinéma. Yasmine représente dans cette association le membre le plus jeune en fonction de son âge.
L’association marocaine des critiques de cinéma au Maroc représente un vrai carrefour d’échange entre les générations et les expériences qui pourront aider un jeune talent de briller par la suite dans l’avenir. Comme le cas de Yasmine Bouchfar.
Elle est aujourd’hui considérée comme l’avenir du critique de cinéma au Maroc, grâce à ces multiples distinctions au national et à l’international. Très connue par son engagement chose qui la distingue des autres.
Lauréate du Master Médias et migrations.

Lauréate en Master Médias et Migrations à l’institut Supérieur de l’information et de la communication de Rabat. Licenciée en études françaises parcours : littérature de la faculté des lettres et sciences humaines IBN TOFAIL de Kénitra. Technicien spécialisé en réseaux informatiques de l’institut spécialisé de technologie appliqués à Sidi kacem. Passionnée du cinéma, Critique et scénariste, en 2017, ayant obtenu le grand prix de la critique cinématographique au Festival Tasmit Du cinéma de la critique à Beni Méllal.Dans le cadre associatif, elle est membre fondatrice de l’association BADRE pour les personnes atteintes de Cancer à SIDI KACEM. Selon elle son rêve c’est de rehausser le niveau du cinéma africain à l’échelle mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.