A la Une: une semaine concentrée sur la campagne électorale en RDC

Une semaine totalement concentrée sur la campagne électorale pour le scrutin du 23 décembre. Les journaux de Kinshasa ont ausculté dans le moindre détail le comportement des candidats. Surtout ceux de la présidentielle, notamment les trois favoris : Ramazani Shadary, Martin Fayulu, et Félix Tshisekedi.

Tous les trois sont allés à l’assaut de la partie orientale du pays… Le Potentiel parle de la « ruée vers l’électorat de l’Est ». Pour l’éditorialiste de ce journal, dans sa rubrique «A Haute Voix», « le Grand Kivu, l’ex-province Orientale et l’ex Katanga hébergent plus de la moitié de l’électorat national ». Celui qui va massivement rafler les voix dans cette partie du pays aura plus de chance de remporter la présidentielle du 23 décembre, explique le confrère.

La Référence Plus parle du « triomphe avec forte mobilisation » de Martin Fayulu dans la partie Est du pays où, selon ce quotidien, « le candidat de la coalition LAMUKA a invité ses militants venus l’accueillir, à réclamer les élections sans la machine à voter ». Pour ce quotidien, « une fois de plus Martin Fayulu a promis à la population de restaurer la paix dans cette région en proie à des violences, avec promesse d’y déplacer la base militaire Colonel Kokolo de Kinshasa ».

Le Phare, de son côté, évoque « un succès sans conteste pour le couple Félix Tshisekedi-Vital Kamerhe », FatshiVit, qui -selon le quotidien- « vient de prouver à la face du monde qu’il est réellement un ticket gagnant ». Et le journal d’ajouter : « Jusqu’ici, aucune contrée du pays ne lui a refusé son adhésion. Partout, FATSHIVIT écrase tout sur son chemin. On ne voit pas quel adversaire saurait faire le poids face à ce couple bulldozer dont l’ancrage sociologique sur le territoire national ne fait l’ombre d’aucun doute ».

Le Maximum, lui, voit le candidat du Front Commun pour le Congo en avance sur les autres candidats à la présidentielle. Le bi-hebdomadaire estime que « Shadary creuse de l’écart. Il élargit chaque jour l’écart qui le sépare de ses challengers », affirme encore ce journal avant de relever « Une démonstration de force pour ce territorial rompu » qui, toujours selon Le Maximum, attire des foules… Reste qu’en dehors de l’ex-Katanga, Emmanuel Ramazani Shadary n’a pas encore visité le Grand Kivu et la Province Orientale, pour ne parler que de l’Est de la RDC.

Pendant que les candidats essaient de convaincre les électeurs sur le terrain, l’église catholique met en garde : « Pas d’activité politique pour le clergé catholique », nous informe Forum des As qui fait allusion au code de bonne conduite des ecclésiastiques et des agents pastoraux pendant la campagne électorale. « … Ne pas donner la parole aux politiciens pendant les cultes, ne pas faire la propagande électorale d’un candidat, ou ne pas mettre les locaux de l’église à la disposition des politiciens en campagne électorale ».

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok