Abdoul Mbaye rend hommage à Bruno Diatta: » Nos parents furent des voisins rue du 18 juin, celle du lycée Van Vollenhoven. Il était un aîné que nous côtoyions dans le quartier du plateau. »

Nos parents furent des voisins rue du 18 juin, celle du lycée Van Vollenhoven. Il était un aîné que nous côtoyions dans le quartier du plateau. Il devint un remarquable haut fonctionnaire, une grande figure de la République. Ses compétences, son grand professionnalisme ont été indispensables à tous les Chefs de notre État, y compris lorsque des alternances ont remis en cause bien des responsabilités attribuées au sein de l’administration sénégalaise. Il était devenu irremplaçable en raison aussi de sa grande discrétion, conséquence de sa belle éducation, de la qualité de sa formation, mais surtout de ce qui fut chez lui un sacerdoce : être au service de l’État du Sénégal et de ceux qui l’incarnaient.
A notre sœur Thérèse, à ses enfants, à tous les siens, nous présentons nos condoléances les plus attristées. Qu’ils soient assurés que leur deuil est porté par toute la République.
Nous prions pour que la terre lui soit légère et que Dieu lui ouvre bien grandes les portes du Paradis.

Abdoul Mbaye
Président de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail

Dakar le 21 septembre 2018

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok