Accusations de viol contre Cristiano Ronaldo : les sponsors prennent leur distance

Une américaine de 34 ans a accusé la star mondiale du football Cristiano Ronaldo de l’avoir violée en 2009 à Las Vegas. La présumée victime s’est exprimée dans le très sérieux journal allemand Der Spiegel après avoir porté plainte dans le Nevada le 27 septembre dernier, encouragée di-elle par le mouvement #MeToo. A l’époque des faits, Kathryn Mayorga avait dénoncé les faits à la police et avait fait l’objet d’un examen médical sans toutefois révéler le nom du présumé violeur. Elle s’était contentée de parler d’un “joueur de football célèbre”.

Après la publication dans Der Spiegel, Cristiano Ronaldo a de son côté d’abord réfuté les accusations sur son compte twitter et engagé un ténor du barreau de Las Vegas, David Chesnoff.

L’avocat de la star portugaise a déclaré qu’il allait attaquer le média en justice pour ce qu’il considère être “l’une des plus grandes violations de la protection de la vie privée de ces dernières années” ajoutant que “l’article est clairement illegal”.

La Juventus, le club auquel appartient le footballer a décidé de soutenir son joueur en déclarant sur Twitter: “ Cristiano Ronaldo a montré son grand professionnalisme et son dévouement au cours des derniers mois, ce qui est très apprécié par tout le monde à la Juventus. Les faits incriminés remontant à presque dix ans ne changent pas cette opinion qui est partagée par tous ceux qui sont entrés en contact avec ce grand champion”.

Par contre, du côté des sponsors, le son de cloche est différent. Le porte-parole de Nike a expliqué que la firme est “profondément préoccupée par ces accusations inquiétantes et continuerons de suivre de près la situation

EA Sports, éditeur du jeux vidéo Fifa explique suivre “la situation de près car nous attendons des sportifs qui sont en couverture de nos produits et de nos ambassadeurs qu’ils se comportent d’une manière conforme aux valeurs d’EA”.

Encore plus inquiétant, l’action de la Juventus a plongé de près de 10% à la Bourse de Milan.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok