Accusé de viol, séquestration et détournement sur une mineure de 15 ans : Talla Guissé prétend que la fille était consentante

Accusé du délit de détournement de mineure, viol et séquestration sur une fillette de 15 ans, Talla Guissé, alpagué après s’être refugié à Louga avant de revenir à Dakar, pourrait voir son avenir compromis lorsque la sentence de la justice s’abattra sur lui.
De l’économie des faits racontés par la plaignante F T D, une mineure de 15 ans domiciliée à l’unité 20 des PA, il ressort que le nommé Talla Guissé l’aurait forcée à entrer dans sa chambre alors qu’elle se rendait à la boutique du coin pour se procurer du pain. Une fois à l’intérieur de la chambre de Talla Guissé avec qui elle partage le même immeuble, celui-ci l’a jetée sur un matelas posé à même sol avant de refermer la porte de la chambre à clé. Seul avec
sa proie, il l’aurait déshabillée de force avant d’abuser sexuellement d’elle. Après son forfait, il a menacé de représailles sa victime si elle tentait de s’en ouvrir à ses parents. Faisant fi de ces menaces, la mineure est retournée chez elle pour narrer sa mésaventure à sa mère qui l’attendait pour prendre son petit -déjeuner. Et puisqu’elle saignait, sa mère l’a conduite à l’hôpital Nabil Choucair de la Patte d’Oie où on leur a conseillé de suivre la procédure en déposant d’abord une plainte. Ce qui fut fait rapidement. Cependant, après son acte, le mis en cause, âgé de 21 ans et conscient de la gravité de ce qu’il avait fait, était allé se réfugier à Louga. Face aux limiers, il a reconnu connaitre la victime avec qui il entretenait une relation amoureuse depuis longtemps tout
en ignorant son âge. Aussi nie-t-il avoir violé la victime car n’étant pas parvenu à la pénétrer. Dans tous les cas, soutient-il, la fille était consentante. Ayant appris qu’on l’accusait d’un viol et pris de peur, il était allé se réfugier à Louga chez un ami avant de venir jusqu’à Sébikhotane pour y chercher du travail. Fatigué d’errer, il est rentré à Dakar où son oncle avait réussi à lui trouver un travail de vigile dans une maison aux HLM Grand Médine. Aperçu alors qu’il faisait des courses au marché Dior avec sa victime, la police est venue l’arrêter quelques jours plus tard. Il a été déféré au parquet en attendant d’être fixé sur son sort. Il a intérêt à trouver un bon marabout car il risque gros

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok