Adama Amar, proprio de l’appartement : « la cause exacte, seule la femme, A. Mbacké peut en parler »

Adama Amar, propriétaire de l’appartement du couple Ndiaye de Hann Maristes dont le mari, Khadim Ndiaye a été brûlé vif par son épouse, le week-end dernier, raconte le drame. Selon lui, seule la mise en cause peut dire la cause exacte des faits.

« J’ai entendu dans la presse et les réseaux sociaux plusieurs versions sur les causes de cet incident. On parle de niarel, de voiture ou de niarel secrète. Toutes ces versions ne sont pas avérées, moi je ne suis pas au courant et sa famille non plus. Au moment des faits, vers 1 heure du matin jusqu’à 5 heures du matin, j’étais à l’hôpital avec son frère.

Je crois qu’il faut être prudent, personne ne peut vous dire exactement les causes qui ont poussé cette femme à bruler son mari. Ils avaient l’habitude de se quereller dans l’appartement, les voisins peuvent en témoigner. Mais les causes exactes, seule la femme peut en parler.

Et un des voisins m’a confirmé qu’il a vu Khadim garer son véhicule. Et quand il est entré dans son appartement, 5 mn plus tard, il avait entendu des bruits. Quand il a demandé ce qui se passe, ils ont baissé la voix. Il m’a dit que même pas 30 secondes après son intervention, il a entendu : wooy ya yoy, sama jabar taal nala. Quand Khadim se battait avec le feu, il s’est retrouvé nez- à – nez avec le locataire du rez-de-chaussée, qui avec une autre locataire, lui ont versé de l’eau jusqu’à éteindre le feu», a déclaré Adama Amar, invité à l’émission ‘’Teuss’’ de zik fm.
Vox populi

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok