Aéroport Léopold Sédar Senghor : 960 téléphones portables volés et retrouvés en …

C’est une lapalissade que de parler de l’insécurité à l’aéroport Léopold Sédar Senghor. Mais le cas du vol des 960 téléphones portables est si spectaculaire qu’il mérite d’être signalé. En effet, le journal L’observateur nous apprend que ces téléphones d’une valeur de 19. 872 000 F cfa, en provenance de Dubai, avaient disparu dans l’aéroport en 2011. L’enquête menée par la gendarmerie de Thionk a permis de mettre la main, 6 ans après, sur quatre individus qui ont rejoint leurs complice en prison.

En effet, le journal nous renseigne qu’une partie des téléphones portables volés a été retrouvée sur le marché, précisément au « Marché Alizé » à côté du Port autonome de Dakar.

C’était au courant de l’année 2011, lorsque l’entreprise dénommée « les établissements Talla Fall » reçoit son fournisseur Brigh Point établi à Dubai, un mail l’informant de l’envoi vers Dakar de 960 téléphones potables Nokiaa X1-01 usinés en Inde. A la réception du mail, « les établissements Talla Fall » qui ont l’exclusivité de la distribution de cette marque sur le territoire sénégalais dépêchent leur directeur général Abdoulaye Fall à l’aéroport Léopold Sedar Senghor de Dakar pour récupérer la commande. Ce dernier va vite déchanter. En effet, malgré les documents confirmant l’arrivée de la commande, la compagnie Avion Handling service qui devait réceptionner la marchandise ne retrouve rien. A l’époque, la gendarmerie avait réussi à épingler quelques individus tous envoyés en taule. Mais aucune trace de la marchandise selon L’Observateur repris par Senegal7.

« Malgré plusieurs démarches, la compagnie AHS a campé sur sa position nous disant n’avoir pas reçu la commande », dira le DG des « Etablsisments Talla Fall » entendu par les enquêteurs de la gendarmerie de Thiong. Six ans après, les téléphones volés se retrouvent dans le marché commercialisé à la devanture de l’agence Sonatel Médina. C’est dire qu’ils ont été soigneusement gardé. Le directeur de ETS talla Fall, informé réussit par le truchement d’un ami à acheter un lot auprès des receleurs et découvre que les Imei des portables commercialisés sont les mêmes que ceux se trouvant dans la liste de numéros de série par commande. Quatre individus dont un informaticien travaillant à Ets Talla Fall ont été épinglés et ont été déférés ce mardi pour vol.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok