Affaire de Aïda Mbacké (la dame qui a brûlé vif son mari), Les Révélations surprenantes de son Père Serigne Babacar Mbacké «Moukaboro» « Je ne sais même pas … »

Le père d’Aïda Mbacké, la dame accusée d’avoir brûlé vif son époux, Khadim Ndiaye, aux Hlm Maristes, Serigne Babacar Mbacké «Moukaboro» ne varie pas dans sa déclaration de l’année dernière, comme quoi il réprouve l’acte criminel commis par sa fille.

«Je maintiens ma position d’alors. Je continue à condamner son acte. Que la justice fasse son travail. Je ne soutiens pas une personne qui a tort», a déclaré le guide moral de la Fédération des Daaras Sante Borom Gawane (Fdsbg).

Il parlait à l’occasion d’une rencontre en guise de préparatifs au Magal Darou Salam, prévu le 23 août 2019, qui célèbre le retour en exil de Serigne Touba, fondateur du Mouridisme. «Je ne sais même pas où est-ce qu’elle est emprisonnée. Je ne lui rendrai pas visite. Je ne me prononcerai plus sur cette affaire», laisse entendre le Cheikh, rapporte walnet.

En effet, cet homicide qui a valu à Aïda Mbacké un séjour carcéral, avait eu lieu en novembre 2018, au cours d’une petite dispute, à propos d’une « seconde épouse » que la victime aurait prise. Poursuivie pour «assassinat», Aïda a été placée sous mandat de dépôt depuis le 6 décembre de la même année, puis incarcérée à la Maison d’arrêt pour femmes de Liberté 6.
Serigne Babacar Mbacké «Moukabaro» est fils de Serigne Ibra Mbacké Ndar et petit-fils de Mame Cheikh Anta Mbacké. Ce dernier, très célèbre frère consanguin du fondateur du mouridisme Cheikh Ahmadou Bamba, est par ailleurs surnommé l’argentier du Mouridisme.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok