Affaire Fallou Sène : l’État recrute trois membres de sa famille et tient sa promesse

Le gouvernement a respecté l’une de ses promesses prises vis à vis de la famille Fallou Sène. En effet, trois membres de la famille de l’étudiant, tué lors d’une manifestation à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis ont été recrutés dans la fonction publique.

Selon L’As relayé par Leral qui donne l’information, Bineta Niang, veuve de l’étudiant, a obtenu un Contrat à durée indéterminée (Cdi) pour un poste de lingère au Centre des œuvres universitaires sociales (Crous).
Elle commence au bas de la hiérarchie : Classe 1, niveau 1, 1er catégorie et 1er échelon.

Deux autres membres de la famille de l’étudiant tué ont également bénéficié d’un contrat de travail de l’État. Il s’agit de Moussa Sène, engagé comme commis administratif (Classe 2, niveau 1, 1re catégorie, 1er échelon) au Crous de Bambey, et de Serigne Fallou Sène (différent, bien sûr, du défunt), recruté comme agent d’entretien au Crous de l’université de Thiès.

Les contrats en question ont pris effet depuis le 1er septembre 2018.
Quant à l’enfant de Fallou Sène, son dossier est dans le circuit administratif pour qu’il devienne un pupille de la nation.

D’après le journal qui cite les source du dossier, le retard pour son enrôlement s’explique, par le fait qu’il n’avait pas été déclaré à la naissance.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok