Affaire fusillade – El Malick Guèye, clément avec Sonko, le renvoie à l’école de la politique.

Les propos de Sonko, candidat à la présidentielle de 2019, continuent de délier les langues. En effet, le leader du Pastef avait considéré lors d’une rencontre avec ses militants, au regard de l’échec de ceux qui ont géré le pays depuis les indépendances, à savoir Abdou Diouf, Abdoulaye Wade… que ceux-ci méritaient une fusillade… Un tollé sans précédent s’en est suivi surtout dans un contexte de “salafisation” du jeune politicien.

Entrant dans la mêlée de la masse de critiques acerbes à l’endroit d’Ousmane Sonko qui a crié à un détournement de contexte de ses propos, El Malick Guèye, membre de la mouvance présidentielle et président du mouvement Sukkali Sine Saloum Andak Senegaal, de tirer à boulets rouges mais “tendrement” sur le candidat qui fait le plus parler de lui ces derniers jours.

Après s’être frustré de cette déclaration de Sonko, l’ancien représentant de Wade au Moyen Orient de servir quelques leçons politiques à celui qui semble ébranler le pouvoir aujourd’hui grâce au phénomène qui se crée autour de lui.
source : senego

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok