Affaire Gadio : Le Fbi s’en mêle

Le Fbi est en train d’éplucher 35 mille pages, principalement des courriels saisis sur les comptes Google et Yahoo de Cheikh Tidiane Gadio et Chi Ping Patrick Ho, co-accusés de corruption par la justice américaine. Ces 35 mille pages concernent 300 mille emails et pièces-jointes à vérifier.

Les Échos qui en parle dans sa parution de ce jeudi 17 mai, indique que les avocats de Ho reprochent aux agents du Fbi d’avoir obtenu «illégalement» le mot de passe de leur client. Pis, contestent-ils, les enquêteurs n’auraient pas lu à leur client ses droits avant de lui demander le code.

Faux, s’exclament les procureurs qui assurent, selon le journal, que Ho avait «volontairement» révélé son mot de passe.

Gadio et Ho sont soupçonnés d’avoir proposé des pots-de-vin afin d’obtenir, au Tchad et en Ouganda, des concessions et marchés au profit du conglomérat chinois CEFC China Energy, une entreprise basée à Shanghai et travaillant dans le domaine de l’énergie et de la finance.

 

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok