Affaire Lycée Ahoune Sané : Les enseignants annoncent une plainte

Le proviseur, le censeur et le surveillant du lycée Ahoune Sané de Bignona ont été relevés de leurs fonctions. Ce, du fait de leur appartenance supposée à Pastef d’Ousmane Sonko. Il leur est reproché de mettre un logo « Sonko Président » sur des copies de composition d’élèves.

Les enseignants dudit lycée, qui sont montés au créneau pour défendre leurs collègues, soupçonnent une main invisible. « Il y a une différence entre la copie que détiennent les autorités et celle distribuée aux élèves », déclarent-ils, dans des propos rapportés par Le Quotidien.

Pour eux, « il s’agit d’une violation grave du code de déontologie et des règles d’éthique qui régissent le fonctionnement des établissements scolaires ». Les enseignants, regroupés en Collectif, ont décidé de porter plainte pour faux et usage de faux, falsification de preuves et entraves à une enquête en cours.

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.