Affaire Oury Diallo, Me Ousmane Sèye s’insurge : « Il y a une mafia dans l’octroi des grâces présidentielles »

L’affaire Mamadou Oury Diallo, du nom de ce trafiquant de faux médicaments condamné à 5 ans de prison et qui aurait bénéficié d’une grâce présidentielle, défraie la chronique. Le procès en appel qui devait se tenir hier, au tribunal de Diourbel, a été renvoyé au 27 mai en raison de l’absence de ce dernier, alors qu’aucun document n’atteste d’une grâce présidentielle en sa faveur.
Sur la Tfm, hier, Me Ousmane Seye a parlé d'”une mafia” dans l’octroi des grâces présidentielles. « Je l’ai dit, il faut le reconnaître, il n’y a pas de transparence dans çà. J’ai toujours dit qu’il y a des détenus qui ont bénéficié d’une grâce alors qu’ils n’ont pas remplis les conditions requises ».

L’avocat « exige » que les responsables dans cette rocambolesque affaire soient punis.

leral

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok