Affaire Pétrole et Gaz Macky Sall réagit : « Ma volonté est de mettre notre pays à l’abri…

Ces mots ont été prononcés à la concertation nationale sur le Contenu local qu’abrite le centre international de conférence Abdou Diouf.
C’est dans un contexte marqué par une vive polémique sur la gestion des ressources pétrolières et gazières que le gouvernement tient une concertation nationale sur le contenu local. Cette rencontre de grande envergure qui promeut l’implication du secteur privé national dans la gestion des ressources naturelles du Sénégal, notamment, le pétrole et le gaz, a été mise à profit par le chef de l’État pour rappeler sa volonté à mettre en avant les intérêts du Sénégal dans ce secteur. “J’ai toujours tenu à ce que pour les négociations des contrats avec nos partenaires investisseurs, le gouvernement soit assisté d’avocats et de juristes spécialisés dans ces contrats complexes. Je suis trop conscient de l’importance de ces actes qui engagent le présent et l’avenir de notre nation, pour laisser le moindre hasard porter atteinte à ses intérêts vitaux. Ce n’est pas seulement une question de patriotisme que chaque citoyen peut réclamer à juste titre, c’est aussi pour moi une obligation en tant que responsable suprême de l’Etat”, a affirmé Macky Sall. Qui, ainsi, manifeste tout l’intérêt qu’il porte “à la protection de l’intérêt de notre pays dans l’exploitation future de ces ressources”. “Ma volonté, non pas par la parole, mais à travers des actes déjà posés, et d’autres à venir, est de mettre notre pays à l’abri de convulsions symptomatiques de l’exploitation du pétrole et du gaz dans certains pays développés ou en développement”, renchérit le chef de l’Etat.
Macky Sall enchaîne en indiquant avoir pris toutes ses précautions pour un “Sénégal prospère dans la paix, la sécurité, la stabilité et la cohésion nationale”. À l’en croire, ce pays ne sera pas une zone de non droit où les droits des uns et des autres seront bafoués. Il assure qu’aussi bien les investisseur que les intérêts nationaux seront respectés.
Cependant, il invite à plus d’humilité dans la prise de parole dans tout ce qui a trait aux industries extractives. “Je tiens à rappeler que le secteur du pétrole et du gaz est l’un des plus complexes au monde ; en abordant tout ce qui a trait à l’exploration, au développement, à l’exploitation et à la gestion des ressources pétrolières et gazières, le bon sens requiert la prudence et la décence. Soyons réalistes, il n’y a pas de spécialiste qui peut dans ce domaine, de façon sérieuse et honnête, réclamer la maitrise de toute la chaine de valeur et des corps de métier émanant de ce secteur si stratégique. Ce serait de la pure prétention”, prévient-il.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok