AIBD : les acteurs de la plateforme aéroportuaire vilipendent Maïmouna Ndoye Seck

Le Secrétaire général de la plateforme, Hamidou Diallo et Cie ne tournent pas autour du pot. Très remontés contre leur ministre de tutelle, Maïmouna Ndoye Seck, ils jugent ses « pratiques nuisibles ». Et, formulant leurs pires craintes, ils se disent inquiets pour leur emploi.

Nous voulons dénoncer certaines pratiques du ministre des Transports aériens, le ministre de tutelle, Madame Maïmouna Ndoye Seck, pratiques jugées nuisibles à nos activités aéroportuaires », crachent-ils en évoquant « une société unique de Handling dénommée 2AS » qui a entraîné « la liquidation d’une société privée nationale ayant une bonne santé financière et une expertise reconnue internationalement » avec « des pertes d’emplois et de salaires par la non reconnaissance de l’expertise locale au profit d’une société étrangère ».
Très inquiets, les acteurs de la plateforme aéroportuaire de l’AIBD (Aéroport Internationale Blaise Diagne) de lancer: « Les conséquences de ces pratiques sont sans doute la disparition des entreprises sénégalaises dynamique tels qu’AHS, SHS, ADS, DHL, etc. qui existent depuis plus de quinze (15), vingt (20) à cinquante (50) ans, dont l’expertise, la technicité et le professionnalisme sont reconnus à l’international».

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok