Algérie : l’ancien Premier ministre Abdelmalek Sellal placé en détention provisoire

Accusé de corruption, l’ancien Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal a été placé en détention provisoire, a indiqué jeudi 13 juin la télévision publique algérienne. La veille, l’ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia avait également été emprisonné.

L’ancien premier ministre algérien Abdelmalek Sellal a été placé en détention provisoire jeudi 13 juin à la demande de la Cour suprême, selon la télévision publique algérienne, pour des soupçons de « corruption », alors qu’il avait été présenté devant un juge quelques heures plus tôt.

Premier ministre de 2012 à 2017, Abdelmalek Sellal était l’un des alliés les plus proches de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika. Il figure parmi les 12 anciens ministres et préfets dont le Parquet d’Alger a annoncé avoir transmis les dossiers fin mai à la Cour suprême, dans le cadre des enquêtes visant Ali Haddad, ancien chef de la principale organisation patronale du pays et PDG du groupe n°1 privé des travaux publics en Algérie, notamment pour des faits présumés de corruption.

Mercredi 12 juin, la même cour avait demandé la détention provisoire d’un autre ex-Premier ministre, Ahmed Ouyahia, également pour des soupçons de corruption, à l’issue de son audition par un juge d’instruction.

commentaires
Loading...