Algérie: Noureddine Bedoui à la tête d’un nouveau gouvernement de 27 membres

Le nouveau gouvernement comprend vingt-sept ministres, dont cinq femmes.
Noureddine Bedoui reste donc Premier ministre à Alger. Mais la principale information dévoilée ce dimanche 31 mars 2019, c’est le départ de Ramtane Lamamra, remplacé par Sabri Boukadoum au poste de ministres des Affaires étrangères. Un remplacement qui intervient alors que le désormais ex-ministre est à Tunis, pour la réunion de la Ligue arabe.

(Ré)écouter notre chronique : Crise en Algérie, une situation à l’issue encore incertaine
Le général Ahmed Gaïd Salah reste lui vice-ministre de la Défense et chef d’état-major.

Au total, six ministres conservent leur poste, comme celui des Anciens combattants et Imane-Houda Feraoun, la ministre des Télécommunications.

Parmi les nouveaux, certains sont effectivement issus du monde de l’entreprise, notamment celle de la Culture, qui est la directrice d’une maison d’édition à Constantine.

Il n’y avait plus de gouvernement depuis le 11 mars et l’annonce du président Bouteflika, qui renonçait à un cinquième mandat. Le chef de l’Etat avait alors chargé Noureddine Bedoui et Ramtane Lamamra de nommer un nouveau gouvernement de technocrates, avec des jeunes et des femmes. La promesse n’est qu’à moitié tenue.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.