Aliko Dangote : l’Afrique a besoin « d’un maximum de 20 dirigeants tels que les présidents du Ghana, du Rwanda et de la Côte d’Ivoire »

Pour le milliardaire nigérian, Aliko Dangote (photo), l’Afrique a besoin d’une nouvelle frange de dirigeants visionnaires qui pourront insuffler une véritable dynamique de développement à tout le continent.

« Nous n’avons pas besoin que les 54 pays [d’Afrique : Ndlr] aient des dirigeants visionnaires. Nous avons besoin d’un maximum de 20 comme les présidents du Ghana, du Rwanda et de la Côte d’Ivoire », a déclaré Aliko Dangote, à l’occasion d’un forum organisé par le Centre africain de transformation économique (ACET), à Accra au Ghana.

Poursuivant, le magnat nigérian a particulièrement salué le travail réalisé par le président Nana Akufo-Addo depuis son accession à la tête du Ghana. Aliko Dangote a notamment relevé les efforts accomplis en vue d’améliorer l’environnement des affaires ayant permis d’attirer plus d’investissements directs étrangers. Mais également les actions visant à favoriser l’accès à l’éducation pour les Ghanéens, en adoptant la politique de gratuité de l’éducation secondaire (SHS) en 2017.

Le milliardaire nigérian a, en outre, souligné que les activités industrielles avaient augmenté, dans le cadre de la politique du président Akufo-Addo dénommée « One district, one factory ».

« Tout récemment, le gouvernement a réduit considérablement les droits à l’importation pour rendre les ports du pays plus attractifs dans la sous-région », a-t-il ajouté.

Ainsi, pour Aliko Dangote, ce sont autant d’actions qui ont permis au président ghanéen d’être particulièrement apprécié par « beaucoup de gens » dans le monde entier.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.