Alioune Diallo, un talibé de Cheikh Béthio, a tenté de se suicider en buvant de l’eau de javel. Il est en…

Alioune Diallo, un talibé de Cheikh Béthio, a tenté de se suicider en buvant de l’eau de javel. Il est en observation.

Mac de Thiès : Un détenu «thiantacone» tente de se suicider
Encore une nouvelle une tentative de suicide d’un détenu de la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Thiès. Alioune Diallo, un talibé de Cheikh Béthio, a tenté de se suicider en buvant de l’eau de javel. Il est en observation.

La grève de la faim illimitée des disciples de Cheikh Béthio Thioune, détenus à la Mac de Thiès dans le cadre de l’affaire du double meurtre de Médinatoul Salam, vire au drame. Alioune Diallo a tenté de se suicider, hier mardi, en buvant de l’eau de javel. Il a été admis à l’infirmerie de la Mac de Thiès, où il est en observation, en attendant son évacuation. Et le détenu est pensionnaire de la Grande cour, Chambre 4.
Selon une source contactée par Senego, les détenus ont longtemps alerté, en frappant la porte de la chambre, afin que les gardes puissent évacuer leur camarade en détresse à l’infirmerie. A rappeler que mardi 27 novembre dernier, un autre détenu Thiantacone, Mamadou Anne, avait voulu également mettre fin à sa vie. Actuellement isolé à l’infirmerie, il aurait décliné tous les soins. Il serait dans un état critique. Les détenus grévistes de la faim réclament la tenue de leur procès. Ils observent une grève de la faim depuis lundi dernier. En détention préventive depuis 2016, les Thiantacones ont été emprisonnés dans le cadre du double meurtre de Médinatoul Salam à Mbour, pour association de malfaiteurs, recel de cadavre, inhumation sans autorisation et non dénonciation de crime. Leur guide, Cheikh Béthio Thioune, a pu obtenir une liberté provisoire…

Un dossier qui touche la politique

Selon les grévistes de la faim, « ce dossier est devenu très politique ». Ainsi, après avoir observé une diète pendant plus d’une semaine au mois de juin, ces 9 Thiantacones ont décidé de jouer leurs dernières cartes. Après les promesses fermes des autorités de tenir leur procès, ils avaient accepté d’arrêter leur mot d’ordre de grève en juin dernier. Le ministre de la Justice, Pr Ismaïla Madior Fall, avait même annoncé «la disponibilité des fonds pour la tenue du procès des Thiantacones ». Seulement voilà, depuis lors beaucoup d’eau a coulé sous les ponts sans qu’il y ait eu de procès. Pis, ces détenus Thiantacones ont l’impression d’« être lâchés par le guide des Thiantacones qui ne fait jamais cas de notre détention à la maison d’arrêt et de correction de Thiès ».

Tout récemment, le ministre de la justice, Ismaila Madior Fall a encore annoncé pour bientôt, la tenue du procès des Thiantacones, avec l’ouverture de la Chambre criminelle du Tribunal de Grande instance de Mbour. « Dans cette affaire, c’est Thiès qui devait en connaître. Les faits se sont passés à Mbour, qui dépendait de Thiès. Entre temps, j’ai installé le Tribunal de Grande instance de Mbour, qui va bientôt inaugurer sa Chambre criminelle. Et cette affaire sera évoquée », révélait-il, dans une émission télévisée Interpellé sur la liberté provisoire accordée au chef des Thiantacones, Serigne Béthio Thioune, alors que ses disciples croupissent en prison, le ministre de la Justice a fait savoir qu’il y a d’autres critères et que souvent, un des critères c’est de voir le niveau d’implication des personnes.

Rewmi Quotidien

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok