Alpha Condé arrête des journalistes d’Al Jazeera

Le Président guinéen, Alpha Condé, est en train de perdre son sang froid. Secoué par les manifestations violentes contre son troisième mandat, il a fait arrêter des journalistes de la chaine «Al Jazeera» à Conakry. Cela s’est passé jeudi dernier. Les journalistes ont accusés d’espionnage et d’atteinte à la sûreté de l’État. C’est la stratégie des régimes dictatoriaux qui ne veulent pas que la presse relaie les répressions des manifestations des populations. La révélation est de Francois Patuel, qui a fait une publication sur Twitter. A l’en croire, Hugo Boogaerdt et Nicolas Haque ont été entendus pendant quatre tours d’horloge avant d’être libérés. Ils ont été sommés de quitter le pays.

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.