image

Alpha Condé dans le viseur de la CPI

La Cour pénale internationale (Cpi) a réagi aux manifestations sanglantes organisées par l’opposition guinéenne qui soupçonne Alpha Condé de vouloir briguer un troisième mandat.

La procureure de la Cpi, Fatou Bensouda, met en garde Alpha Condé et les responsables de l’escalade de la violence, exhortant le gouvernement et l’opposition à renouer le dialogue.

« Suite aux informations faisant état de nombreux épisodes de violence en Guinée au cours des dernières semaines, j’appelle tous les responsables et leurs sympathisants à s’abstenir de la violence et à reprendre le dialogue pour éviter de nouvelles victimes », a-t-elle déclaré.

La procureure, rapporte Walf Quotidien, de marteler : « Toute personne qui commet, ordonne, incite, encourage ou contribue de toute autre manière à commettre des crimes atroces (…) est passible de poursuites par les tribunaux guinéens ou par la Cour pénale internationale (Cpi) ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.