Amadou Hott réagit : « Le Sénégal n’est pas un pays pauvre »

MISE AU POINT DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DU PLAN ET DE LA COOPERATION
Le Sénégal reste un pays à revenu intermédiaire
Le journal « L’observateur », dans sa parution du mercredi 12 juin 2019, fait état d’un reclassement du Sénégal de la catégorie de « pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure » à celle de « pays à faible revenu ». Il s’appuie sur une publication de la Banque mondiale sur les perspectives économiques mondiales.
A la lecture du rapport de la Banque mondiale à la page 145, on se rend compte que le journal a fourni une information incomplète. En effet, le rapport mentionne le reclassement des pays entre 2016 et 2019, sur la base des données de 2016. A titre de rappel, ce reclassement du Sénégal en 2016 a été amplement commenté par la presse à l’époque.
En tenant compte des taux de croissance soutenus enregistrés par le Sénégal sur la période de mise en œuvre du PSE (moyenne annuelle de 6,6%), le revenu national brut (RNB) par habitant du Sénégal dépasse largement 1200 dollars depuis 2014, quelle que soit la méthode de calcul utilisée. D’ailleurs, il est bien indiqué à la page 145 dudit rapport que le RNB actualisé du Sénégal est de 1240 dollars.
La classification de la Banque mondiale sera actualisée le 1er juillet 2019 conformément aux règles en vigueur dans cette institution. Il sera loisible de constater que le Sénégal est et reste un pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure, c’est-à-dire un pays ayant un RNB par habitant supérieur à 995 dollars US.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok