Amical : l’Allemagne tenue en échec par la Serbie

Rencontre amicale ce mercredi soir entre l’Allemagne et la Serbie. Et dans cette rencontre, malgré une grosse domination allemande, les deux équipes se sont séparées sur un score nul (1-1).
Si les qualifications pour l’Euro 2020 prendront part dans les prochains jours, l’Allemagne disputait ce soir une rencontre amicale contre la Serbie. A la Volkswagen-Arena de Wolfsbourg, Joachim Löw alignait un onze de départ assez jeune. Ainsi, on retrouvait Lukas Klostermann, Niklas Süle, Jonathan Tah et Marcel Halstenberg en défense, tandis que Joshua Kimmich et Kai Havertz se retrouvaient dans le cœur du jeu. Offensivement, Julian Brandt, Kai Havertz, Leroy Sané et enfin Timo Werner étaient alignés. Dans les buts, le capitaine Manuel Neuer prenait place. En face, le sélectionneur serbe Mladen Krstajić alignait un 4-3-3 avec Marko Dmitrovic dans les cages, et Antonio Rukavina, Uros Spajic, Nikola Milenkovic, et Miroslav Bogosavac en défense. La sentinelle Mijat Gaćinović était accompagné de Nemanja Maksimovic et Sergej Milinkovic-Savic au cœur du jeu. Enfin, Darko Lazović et Adem Ljajic prenaient les couloirs, avec Luka Jovic en pointe.

Très rapidement dès le coup d’envoi, les Allemands s’offraient une première occasion mais la tentative de Klostermann était déviée par un défenseur serbe (1ère). Dans la foulée, c’était au tour d’Havertz de tenter sa chance, mais Dmitrovic captait (2e), tout comme sur une frappe de Werner (3e). La Serbie ripostait enfin et Ljajic fusillait la cage allemande, mais Tah déviait en corner (11e). Et sur l’action suivante, Jovic reprenait seul dans les six mètres et concluait de la tête, donnant ainsi l’avantage aux Serbes (0-1, 12e). L’Allemagne essayait de répondre mais la tête de Werner manquait de puissance. Dans la foulée, l’attaquant de Leipzig se retrouvait bien placé mais Dmitrovic sortait un bel arrêt (22e). La Serbie passait ensuite proche du break mais Jovic prenait trop de temps et Klostermann sauvait les siens d’un bon tacle (25e). Werner répondait encore mais Dmitrovic sortait un arrêt sublime devant le buteur allemand (37e).

L’Allemagne peut regretter ses nombreuses occasions
Après ce loupé allemand, les Serbes gâchaient deux énormes occasions. Ljajic se retrouvait seul face à Neuer mais sa frappe s’envolait au-dessus du but allemand (41e), tandis qu’avant la pause, Milenkovic reprenait en demi-volée en bonne position mais ne cadrait pas (45e). Les Allemands rentraient aux vestiaires sous les sifflets de la Volkswagen-Arena. A la pause, Reus et Ter Stegen entraient en jeu pour la Mannschaft (46e), et la Serbie se procurait une première occasion par Lazovic (48e). Brandt cédait alors sa place à Goretzka (55e) pour l’Allemagne, incapable d’inquiéter à nouveau Dmitrovic. Et si Reus tentait d’égaliser, le portier serbe se remontrait encore avec un bel arrêt (59e). Le sélectionneur serbe faisait ensuite rentrer Lukic et Radonjic à la place de Milinkovic-Savic et Gacinovic (63e). Les Allemands poussaient et Sané, pourtant seul à quelques mètres du but, écrasait sa tête et butait sur Dmitrovic (64e). Sur l’action suivante, Gundogan, parfaitement servi par Sané, crochetait le portier serbe et croisait sa frappe, mais Maksimovic taclait et sauvait encore les siens, cette fois sur sa ligne (65e).

Et finalement, la Mannschaft égalisait enfin. Après un bon travail de Gundogan, Reus était servi et centrait en retrait pour Goretzka. Le joueur du Bayern Munich contrôlait et fusillait Dmitrovic du droit (1-1, 69e). Jovic cédait alors sa place à Pavkov (71e), alors que le portier serbe sortait un nouvel arrêt face à Sané, auteur d’une belle feinte sur la défense serbe (72e). Halstenberg reprenait ensuite un corner mais ne cadrait pas sa tentative (73e), tout comme Reus quelques minutes plus tard (75e). Dmitrovic s’interposait une énième fois face à Sané (77e), puis devant Reus (78e). Zivkovic et Mitrovic remplaçaient eux Bogosavac et Lazovic (79e). L’Allemagne continuait de pousser mais les attaquants ne parvenaient pas à inscrire un deuxième but, à l’image de Reus, en bonne position mais surpris par le retour de Maksimovic (87e), sorti dans la foulée pour Jovicic (88e), tandis que Kehrer remplaçait Klostermann (90e). Et dans la foulée, Ter Stegen sortait une belle parade (90e+1), avant que Pavkov ne soit expulsé pour un très vilain geste sur Sané (90e+3). Les Allemands restaient dos à dos avec les Serbes dans une rencontre amicale assez intéressante (1-1).

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok