Amical : le Portugal corrige une faible équipe d’Algérie

Après deux matches nuls, le Portugal a terminé sa préparation pour la Coupe du monde 2018 sur une victoire. La sélection emmenée par Cristiano Ronaldo a battu l’Algérie (3-0) à une semaine du début du Mondial en Russie.

Dans sept jours, la Coupe du monde 2018 aura déjà débuté puisque le match d’ouverture entre la Russie et l’Arabie Saoudite débutera à 17h. Mais avant de s’envoler pour la Russie, la préparation continue pour les nations. Et après deux matches nuls face à la Tunisie (2-2) et la Belgique (0-0), le Portugal terminait la sienne avec un match amical contre l’Algérie, non qualifiée pour le Mondial, à l’Estadio da Luz de Lisbonne. Pour l’occasion, Fernando Santos enregistrait le retour de sa star Cristiano Ronaldo. CR7 emmenait donc forcément les siens dans le 4-4-2 mis en place par son sélectionneur, avec Guedes à ses côtés. Peu de surprises ensuite si ce n’est la titularisation de Bruno Fernandes dans l’entrejeu côté gauche à la place de Joao Mario. Du côté des Fennecs, Rabah Madjer mettait en place un 4-3-3 avec notamment le trio Mahrez-Slimani-Brahimi en attaque.

Dès les premières secondes, les Portugais s’installaient dans le camp algérien. À la suite d’une faute sur Bernardo Silva, Cristiano Ronaldo allumait la première mèche sur coup franc mais sa frappe déviée par le mur était ensuite reprise par Joao Moutinho qui trouvait Salhi sur sa route (1ère). Très offensifs, les locaux continuaient leur travail mais CR7 manquait le cadre (6e). Son but quelques secondes plus tard d’une frappe du pied gauche était finalement refusé pour un hors-jeu très limite (9e). Face à des Fennecs complètement dominés, les hommes de Fernando Santos restaient sur leur lancée. Après une nouvelle alerte de Bruno Fernandes (11e), Gonçalo Guedes délivrait les siens. Servi par William Carvalho, Bernardo Silva remettait sur l’attaquant de 21 ans qui terminait le travail d’une frappe du droit (17e, 1-0). Après un long temps faible, le Portugal doublait la mise par l’intermédiaire de Bruno Fernandes. Bien servi par Cristiano Ronaldo, le joueur du Sporting CP faisant la différence d’un coup de tête (37e, 2-0). La seule réaction algérienne intervenait avant la pause mais la tentative de Brahimi était déviée en corner (41e).

Gonçalo Guedes dans tous les coups !

Au retour des vestiaires, Cristiano Ronaldo et les siens continuaient sur le même rythme. Après un long cafouillage qui ne donnait rien (50e), l’attaquant du Real Madrid tentait une nouvelle fois sa chance face à Salhi mais le portier algérien remportait son duel (52e). Le gardien de 25 ans ne faisait que sauver les meubles puisque quelques instants plus tard, Gonçalo Guedes y allait de son doublé. Sur un bon service de Guerreiro, ce dernier trouvait encore une fois le chemin des filets, mais de la tête cette fois-ci (55e, 3-0). Le joueur appartenant au Paris Saint-Germain ne s’arrêtait pas là mais le triplé lui passait sous le nez à cause d’un magnifique retour d’Aissa Mandi dans la surface (58e). Le rythme de la rencontre baissait considérablement avec les multiples changements. De retour ce soir avec sa sélection, Cristiano Ronaldo laissait de son côté sa place à André Silva (74e). Inoffensifs, les joueurs de Rabah Madjer ne réussissaient pas à répondre aux offensives adverses.

Déjà dans le dur avec ce score lourd, les Fennecs ne passaient pas loin de la correctionnelle. Sur un très bon service de José Fonte, Joao Mario, entré en jeu à la place de Joao Moutinho (75e), inscrivait un quatrième but du bout du pied. Une réalisation refusée pour un hors-jeu (82e). Comme dans le premier acte, les visiteurs arrivaient finalement à se créer une occasion en fin de période. Trouvé dans la surface portugaise, Baghdad Bounedjah plaçait une belle tête que Rui Patricio repoussait en corner d’une belle claquette (90e+1). Au bout d’une rencontre maîtrisée, le Portugal s’impose donc tranquillement contre l’Algérie (3-0). Un résultat positif après deux matches nuls qui permet à la Seleçao Das Quinas de faire le plein de confiance à sept jours du coup d’envoi de la Coupe du monde 2018.


 

commentaires
Loading...