Aminata Mbengue Ndiaye face à sa première fronde

« Entre le premier mandat du Président Macky Sall et le début du second qui prend fin en 2024, le Parti socialiste (Ps) a misé sur de hauts responsables comme Serigne Mbaye Thiam qui continue de rester dans le gouvernement et Aminata Mbengue Ndiaye nommée présidente du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct). Mais, il s’avère évident que leur maintien continue de faire grincer des dents. Sans oublier la récente entrée d’Alioune Ndoye dans le gouvernement que dénoncent des caciques des Verts de Colobane.

En effet, selon des voix autorisées qui appartiennent à cette formation politique, il était important de « donner également l’opportunité à des responsables tout aussi méritants, de pouvoir faire leur entrée dans l’attelage gouvernemental », campe, d’emblée, Tribune.

Le journal de rembobiner : « Une position qui signifie que le Ps, avec une floraison de cadres, ne se limite pas uniquement à deux ou trois personnes. Si certains responsable l’ont ouvertement dénoncé, d’autres, qui ne veulent pas encore s’afficher, défendent qu’ils ont été surpris par l’entrée d’Alioune Ndoye, resté longtemps sans assister aux réunions et avoir été de l’autre côté au moment où ils se battaient en respectant les lignes directrices du Ps et de la coalition Benno, dans le gouvernement. Face à une telle situation, les frondeurs promettent d’élever le ton afin de se faire entendre, surtout que leur formation politique devra retravailler sur le terrain pour se donner toutes les chances de revenir au pouvoir ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.