AMINATA TOURÉ : « ON NE PEUT PAS FORCER L’OPPOSITION À DIALOGUER »

Le président Macky Sall ne reste pas suspendu aux lèvres de l’opposition. La précision est faite par Aminata Touré face au silence de Me Abdoulaye Wade, Idrissa Seck et Cie, suite à l’appel au dialogue lancé par le chef de l’Etat depuis le 5 mars dernier. Dans un entretien accordé à Enquête, l’Envoyée spéciale du président de la République met l’opposition devant ses responsabilités. « On ne peut pas (la) forcer à dialoguer, si elle ne le souhaite pas », martèle-t-elle.
Enfonçant le clou, l’ancien Premier ministre soutient qu’ « elle (opposition) rate ainsi l’opportunité de poser ses préoccupations sur la table et de trouver ensemble des solutions, pour peu que l’objectivité et la bonne foi prévalent. » Ainsi, elle espère « qu’une fois l’amertume de la défaite passée, l’opposition reconnaîtra les vertus du dialogue afin de faire évoluer positivement notre démocratie. On ne peut que le souhaiter. »

Maintenant, souligne Aminata Touré, « le président Macky Sall ne reste pas suspendu aux lèvres de l’opposition. Il a été élu et bien élu pour mettre en œuvre son programme de développement économique et social. Il va s’y atteler sans attendre. Et la porte restera toujours ouverte pour dialoguer. »

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok