Aminata Touré sur l’affaire Pétrotim : “Que le procureur prenne ses responsabilités…”

La Présidente du Conseil économique social et environnemental (CESE), a réagi suite aux accusations de BBC qui éclaboussent Aliou Sall. Elle a, dans les colonnes de l’As quotidien,  salué la décision du ministre de la Justice de saisir le Procureur général prés la cour d’appel de Dakar, « c’est un acte de grande portée en matière de transparence. Cette saisine permettra de faire toute la lumière sur cette affaire où tout et son contraire a été dit. Que le Procureur donc prenne toutes ses responsabilités en toute indépendance pour que nul n’en ignore. Que tous les protagonistes disent ce qu’ils savent et ce qu’ils ont fait afin que les sénégalais soient définitivement édifiés pour de bon », a-t-elle affirmé. L’ancienne Premier ministre a également dédouané l’Etat du Sénégal qui, selon elle, a œuvré en toute transparence, « l’Etat du Sénégal est allé souverainement taper à la porte de l’ITIE dont la mission est de gérer de manière transparente nos ressources minières. S’il y avait une volonté du régime de Macky Sall de faire autre chose, pourquoi serions-nous allés taper à la porte de l’Initiative pour la Transparence des Industries Extractives (ITIE) qui a d’ailleurs félicité le Sénégal comme le pays africain qui fait le plus de progrès. Les contrats sont tous publiés ; dans beaucoup de pays occidentaux de tels contrats sont marqués du sceau secret-défense ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.