Amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade : « qu’ils remboursent d’abord les deniers publics », martèle Sitor Ndour

Sitor Ndour n’est pas de ceux qui plaident à tout va l’amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade. L’ancien Directeur du COUD et non moins membre du secrétariat permanent de l’APR rappelle que tous les deux, « sont quand même accusés de détournement des deniers publics ».
Selon Sitor Ndour, « l’argent n’est rien par rapport à la carrière politique de Khalifa Sall. Il a lui-même reconnu qu’il a commis un délit. Alors qu’il négocie et qu’il verse la caution ». Idem pour le fils de l’ancien chef de l’Etat. « Que Karim Wade rentre ne me dérange pas, mais qu’il rende l’argent », a-t-il soutenu sur la RFM. Rappelant que « ce n’est pas le Président qui amnistie », Sitor Ndour martèle : « Je ne suis pas contre une amnistie, mais les deniers publics doivent retourner dans les caisses de l’Etat ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.