Amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade : « qu’ils remboursent d’abord les deniers publics », martèle Sitor Ndour

Sitor Ndour n’est pas de ceux qui plaident à tout va l’amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade. L’ancien Directeur du COUD et non moins membre du secrétariat permanent de l’APR rappelle que tous les deux, « sont quand même accusés de détournement des deniers publics ».
Selon Sitor Ndour, « l’argent n’est rien par rapport à la carrière politique de Khalifa Sall. Il a lui-même reconnu qu’il a commis un délit. Alors qu’il négocie et qu’il verse la caution ». Idem pour le fils de l’ancien chef de l’Etat. « Que Karim Wade rentre ne me dérange pas, mais qu’il rende l’argent », a-t-il soutenu sur la RFM. Rappelant que « ce n’est pas le Président qui amnistie », Sitor Ndour martèle : « Je ne suis pas contre une amnistie, mais les deniers publics doivent retourner dans les caisses de l’Etat ».

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok