Angola : Le Gouvernement interdit l’Islam et détruit des mosquées

Considérée comme une « secte barbare et incompatible avec la société angolaise », la religion musulmane dont les fidèles ne représentent qu’environ 1% de la population, vient d’être interdit en Angola.

Au nom de cette décision, la police angolaise a fait intrusion dans certaines mosquées et a confisqué des haut-parleurs. Pire, la mosquée Zango située dans la commune de Viana a été détruite.

« Les musulmans radicaux ne sont plus les bienvenus en Angola, y compris ceux qui prétendent être modérés » affirme le gouverneur de Luanda sieur Bento.

commentaires
Loading...