baye mor

APR- Pourquoi Moustapha Cissé Lô Fait Peur…

Sorties récurrentes contre des personnalités de la République : Moustapha Cissé Lô bénéficie-t-il d’impunité ?

Dans le cas du député Moustapha Cissé Lô, l’on peut disserter à souhait. C’est comme si, cet individu se prenait pour un personnage intouchable ? Moustapha Cissé Lô se permet de proférer toutes sortes d’insanités, d’insultes, de faire des révélations aussi fracassantes qu’inouïes sur des citoyens sans qu’il ne soit inquiété pour le moins au monde. Pour si peu, certains faits commis par Moustapha Cissé Lô ou certaines de ses déclarations auraient valu à tout autre citoyen, une poursuite judiciaire.

On est au Sénégal, dans un pays où des « fous de la République » de la trempe de Moustapha Cissé Lô pensent agir en toute impunité. Personne n’échappe face aux sorties des plus fracassantes de la part de Moustapha Cissé Lô. Même le Président de la République reçoit sa part de compte de Moustapha Cissé Lô. C’est à croire que le ci-devant député, vice-Président à l’Assemblée nationale, Président de la Commission parlementaire de la CEDEAO, tient en otage toute la République. Finalement, qui pour freiner Moustapha Cissé Lô. Ailleurs, son fils n’oserait jamais défier la République, en osant pénétrer à l’Assemblée nationale en proférant des menaces contre un député ayant eu le tort de ne pas tomber d’accord avec Moustapha Cissé Lô.

Les dernières déclarations de Moustapha Cissé Lô sont tout simplement ahurissantes. Chacun en a pris pour son grade. Au Chef de l’Etat, Moustapha Cissé Lô lui exprime d’avoir été ingrat auprès de certains de ses compagnons qui avaient à ses côtés durant ses moments de galère, alors qu’il était dans l’opposition. Moustapha Cissé Lô se targue même d’être un des principaux contributaires financiers, comme pour dire que ceci lui donne le droit d’agir en toute impunité.

En temps normal, le Procureur de la République se serait autosaisi face aux sorties devenues récurrentes ces derniers temps de Moustapha Cissé Lô qui accuse de grands pontes de la République qu’il ne désigne, d’être mêlés dans des trafics de drogue et de blanchiment d’argent. Il pousse même le bouchon trop loin en indiquant que des personnalités de la République sont maîtres dans l’art de donner des rendez-vous à des prostituées dans un célèbre hôtel de la place. Avec Moustapha Cissé Lô, personne n’échappe à ses propos qui crachent du venin. C’est toute la République, à commencer par le Chef de l’Etat, Macky Sall, le ministre de l’Intérieur, son homologue de la Justice, le Procureur de la République qui se trouvent interpellés face aux agissements de Moustapha Cissé Lô.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.