Après 4 ans derrière les barreaux : Saër Kébé ne bénéficiera pas d’indemnisation

L’élève Saër Kébé ne bénéficiera pas d’indemnisation malgré plus de quatre années passées en prison pour le crime de menace. Saër Kébé a écopé hier de trois mois assujettis de sursis après que le juge ait estimé que les faits d’apologie et d’acte de t3rrorisme ne sont pas établis. Il risquait cinq ans de travaux forcés. Mais malgré toutes ces années passées en prison Saër Kébé ne pourra pas bénéficier d’une indemnisation. C’est son conseil Me Assane Dioma Ndiaye qui donne l’information sur sa page.
« La loi prévoyant l’indemnisation pose deux conditions : soit avoir bénéficié d’une décision de non-lieu après une procédure d’information, soit avoir été relaxé ou acquitté par une juridiction de jugement. Or Saër Kébé en dépit de sa longue détention anormale et disproportionnée ne remplit aucune de ces 2 conditions puisque in fine il a été reconnu coupable de menaces simples et condamné à 3 Mois avec sursis » a-t-il indiqué.
Il a fini par dénoncer « l’iniquité de cette pseudo loi censée soulager les victimes de longues détentions injustifiées ».

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok