Arrestations: La jeunesse de l’opposition défie Macky Sall

Les nombreuses arrestations des membres de l’opposition, ces derniers jours, font trembler de colère les jeunes opposants. Face à la presse ce lundi, ils somment l’Etat de les libérer au plus tôt, faute de quoi, les ruent de Dakar seront vite envahies.

«Face à l’intimidation, nous allons répondre présents», préviennent ces jeunes réunis au Quartier Général de la coalition Taxawu Dakar. « Une semaine » est donc donnée au régime de Macky, sinon, ajoutent-ils, « nous resterons debout et nous ferons face. »

« S’ils ne sont pas libérés dans les meilleurs délais, nous allons appeler l’ensemble des forces vives de la Nation à la Place de l’Obélisque pour un rassemblement pacifique, » soutiennent ces jeunes, dont Badara Gadiaga de Rewmi et le secrétaire général des jeunes socialistes Bassirou Samb. Notifiant qu’ils ne quitteront pas cette place tant que leurs frères ne seront pas libres.

Beaucoup de membres de l’opposition ont récemment été arrêtés au cours de manifestations post-électorales à Thiès et à Dakar. Une situation qualifiée « d’intimidation » et « d’acharnement » par cette jeunesse, poussée à bout par l’interpellation dimanche dernier du Colonel Abdourahim Kébé.
Un homme qui, selon ces opposants, « a servi le Sénégal un peu partout dans le monde» et «n’a fait que publier un message patriotique via sa page Facebook» . Une réaction qu’ils comparent à celle du président Macky Sall qui, en 2012, avait publié via sa page officielle que «le régime d’Abdoulaye Wade veut confisquer le pouvoir et s’il persiste, nous allons au Palais le déloger».
iGFM

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.