Arrêté devant le Palais de la République, voici les charges qui pèsent sur Guy Marius Sagna

Guy Marius Sagna et 8 autres personnes ont été arrêtés, vendredi dernier, 29 novembre, suite à une manifestation devant le palais présidentiel pour dénoncer la hausse du prix de l’électricité. Ils sont en garde à vue au commissariat central pour trouble à l’ordre public, attroupement, participation à une manifestation interdite.

Mais, plus que ses 7 autres camarades, Guy Marius Sagna risque gros. Il est poursuivi également pour rébellion et violences contre un agent dans l’exercice de ses fonctions. Les mis en cause pourraient être présentés au procureur de la République, ce lundi, 2 décembre, tout comme ils peuvent être libérés. Quoi qu’il en soit, l’avocat des 9 personnes arrêtées, en l’occurrence Me Moussa Sarr, joint au téléphone, se prépare à toutes les éventualités.

A la question de savoir si le cas de Guy Marius Sagna ne risque pas de s’aggraver d’autant plus qu’il était en liberté provisoire dans une autre affaire pendante devant la justice, Me Moussa Sarr rétorque : « Ça n’a rien à voir. On n’est pas dans le cadre de la récidive parce qu’il n’avait pas été condamné pour la première procédure. Cette liberté provisoire n’a aucun impact sur ce qu’on lui rapproche. Il est toujours présumé innocent dans la première procédure ».

Avec Emedia

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.