Il attache le professeur à l’arbre, la viole toute la nuit

Il attache le professeur à l’arbre, la viole toute la nuit

Bonface Nyambiya, âgé de trente-deux ans, a été amené devant un tribunal de la magistrature de Hwange au Zimbabwe pour avoir prétendument kidnappé et violé un enseignant.

Un enseignant (nom retenu) a signalé que Bonface l’a enlevée et l’a attaquée à un arbre et l’a violée plusieurs fois sur une période de cinq heures près de Truck Stop dans la région de Hwange au Zimbabwe. Nyambiya a comparu mercredi à la magistrat « Mme Portia Mhlanga-Moyoé après avoir été accusé de viol à plusieurs reprises.
Il a fait face à une autre accusation de viol et de cambriolage après avoir prétendu se mettre sur une prostituée au même endroit la semaine dernière dimanche et l’avoir violée deux fois dans un camion détruit avant de lui voler son combiné et 7 $. Le plaidoyer de Nyambiya n’a pas été pris et il a été placé en détention provisoire jusqu’au 30 août.
Le Procureur, M. Onias Nyathi, a déclaré que Nyambiya avait rencontré le requérant dans un arrêt de bus en face de Truck Stop en juin.
Le requérant voulait se rendre à Victoria Falls et Nyambiya prétendait qu’il allait aussi dans la même direction. « Le requérant avait l’intention de voyager à Victoria Falls, mais l’accusé l’a approchée et l’a accueillie. Les deux ont commencé à discuter et l’accusé a soudainement produit une barre de fer avant de saisir le plaignant par le cou et de la traîner dans un buisson voisin « , a déclaré M. Nyathi. Il a dit que dans le buisson, Nyambiya a agressé la femme avec la barre de fer avant de la dépouiller.
« Il a attaché ses jambes à un arbre et a eu des rapports sexuels avec elle plusieurs fois de 10h à 3h du matin. Après chaque rencontre, l’accusé quitte le plaignant et se repose en fumant une cigarette à quelques mètres d’elle « , a déclaré M. Nyathi. Nyambiya a finalement relâché la femme à 3 heures du matin, la laissant dans la brousse.

commentaires
Loading...