Attaque de Christchurch: Un célèbre gang de Nouvelle-Zélande promet de protéger les musulmans durant la prière

Des membres de la bande de Waitkato Mongrel Mob ont promis de faire la garde devant une mosquée néo-zélandaise pendant que les musulmans prennent part à la première prière du vendredi depuis le massacre de Christchurch.
Sonny Fatu, président de Waikato Mongrel Mob, a proposé de protéger la mosquée Jamia Masjid à Hamilton, dans l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande. Un geste de soutien pour que la communauté puisse prier «sans crainte».

Mongrel Mob, ainsi que divers gangs de motards du pays, ont manifesté leur soutien à la suite de l’attaque, qui a fait 50 morts et des dizaines de blessés.

“Nous soutiendrons et assisterons nos frères et sœurs musulmans aussi longtemps qu’ils auront besoin de nous”, a déclaré Fatu à Stuff.

“Un représentant nous a contacté et nous a dit que certaines de nos frères et sœurs musulmans avaient des craintes pour vendredi pendant leur prière. On leur a demandé si nous pouvions être en dehors du filet de sécurité pour leur permettre de prier dans la paix.

Le Dr Asad Mohsin, président de l’association Waikato Muslim, a déclaré qu’il appréciait le soutien qu’ils avaient reçu de “différentes couches de la société, de divers intérêts et dispositions”.

Il a déclaré qu’il ne considérait pas la foule comme des « membres de gangs ».

“Nous les apprécions en tant qu’êtres humains et nous apprécions qu’ils nous apprécient aussi”, a-t-il déclaré.

Mohsin, cependant, a insisté sur le fait qu’il est important pour la communauté de montrer qu’elle ne veut pas s’incliner devant la terreur et a invité le gang à prier à l’intérieur de la mosquée au lieu de rester à la garde à l’extérieur.

« Il n’y a pas de peurs et nous n’avons pas peur. Ils ne doivent pas rester à l’extérieur de la mosquée, ils peuvent entrer, juste derrière l’endroit où le sermon est prononcé », a-t-il déclaré au New Zealand Herald

Il a ajouté que la police avait également offert son soutien à la communauté musulmane. La communauté a ouvert ses portes à tous les membres du public vendredi et s’attend à une forte participation.

Mohsin a déclaré qu’ils offriraient de l’espace au parc s’ils ne pouvaient pas accueillir tout le monde à l’intérieur.

« Nous aimerions que tout le monde vienne, mais nous ne voulons pas que quiconque montre qu’il a peur. Nous n’avons pas peur. Vous n’avez pas besoin de rester à l’extérieur de la mosquée, nous voulons que vous soyez à l’intérieur, avec nous », a-t-il ajouté.

Fatu a promis que le geste des Mongrels serait “pacifique” et que le gang ne sera pas armé.

“Nous sécurisons pacifiquement le périmètre intérieur avec d’autres membres de la communauté, pour leur permettre de se sentir à l’aise”, a-t-il ajouté.

«Nos différences sont le ciment qui nous unit si étroitement. Nous devons maintenant nous concentrer non pas sur ce que nous avons été, mais sur ce que nous allons faire. Laissez-nous réparer les trous dans nos waka et formons une nouvelle stratégie pour le reste de notre voyage..

Jusqu’à présent, des membres du Black Power, de Mongrel Mob, des Hells Angels et du King Cobras ont pris part aux hommages rendus en l’honneur des victimes cette semaine.

Dimanche, 10 membres de Black Power, formé en 1970, se sont rassemblés près du cordon de police de la mosquée Al Noor à Christchurch pour effectuer une démonstration de haka.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok