Au moins 13 morts lors de l’atterrissage d’urgence d’un avion à Moscou

L’atterrissage d’urgence d’un avion en feu de la compagnie russe Aeroflot, dimanche à l’aéroport Cheremetievo de Moscou, a fait au moins 13 morts, rapporte l’agence de presse russe TASS, qui se base sur les informations des services de secours.

« L’avion a émis un signal de détresse après le décollage. Il a tenté un atterrissage d’urgence, n’a pas réussi la première fois et, à la deuxième tentative, le train d’atterrissage a frappé (le sol), puis le nez, et il s’est enflammé », a déclaré une source à l’agence de presse Interfax.Selon une source dans les services de secours citée par l’agence publique TASS « plusieurs personnes ont été blessées ». Des ambulances ont été envoyés sur le lieu de l’accident et les passagers de l’appareil, au nombre de 73 en plus des 6 membres d’équipage, ont été évacués.

Les images des télévisions russes montrent une impressionnante colonne de fumée s’élevant de l’appareil. D’autres images montrent l’avion en feu alors qu’il tente d’atterrir, puis des passagers l’évacuant par l’avant.

L’appareil russe, un Superjet-100, devait décoller pour Mourmansk (nord), d’après l’agence Ria Novosti. Selon elle, un dysfonctionnement électrique pourrait être la cause de l’incendie, qui se serait déclaré en vol. TASS évoque la possibilité d’un éclair qui aurait entrainé l’incendie en vol.

© ap.
© 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.