Aucun pitbull n’a été tué après l’horrible agression du talibé à Pikine

Selon un journal de la place repris par plusieurs sites internet ce mardi, le Pitbull qui a sauvagement mordu le talibé de 15 ans à Pikine et deux autres chiens de race ont été tués, par injection létale, sur ordre du préfet de Pikine. Il n’en est rien, si l’on en croit au site spécialisé Africa Check. « Je n’ai rien ordonné », a indiqué Mouhamadou Moustapha Ndiaye à nos confrères. Selon le sous-préfet de Pikine qui s’est occupé de l’affaire et qui a été interpellé par Africa Check, le pitbull n’a pas été abattu, mais seulement isolé sur ses recommandations. « On a pris les dispositions pour l’isoler parce qu’il constitue un danger. J’ai pris les dispositions légales avec les services compétents. J’ai coordonné l’affaire de bout en bout, je l’assume totalement, mais le chien n’a pas été abattu », confie à Africa Check, le sous-préfet de Pikine. Pour rappel, le propriétaire du chien a été déféré devant le parquet. Et l’enfant mordu est placé en soins dans un hôpital de la capitale sénégalaise.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok