Audio – Confidences de la femme d’un Marabout : « bima amé 17 ans lama tak, dakalé mak samay parent …. »

Les charlatans, on en compte une multitude au Sénégal. Distinguer le vrai du faux n’est pas chose aisée. Leurs techniques et moyens sont tellement variés qu’il est difficile de discerner la véracité de leurs propos ou actes.

Même si d’aucuns sont conscients que la plupart d’entre eux sont des trompeurs, nombre de Sénégalais se bousculent quotidiennement à leurs portes.

Cette dame de 25 ans maîtrise bien leurs techniques. Et pour cause, elle a été l’épouse d’un charlatan à l’âge de 17 ans.

« C’est à l’âge de 17 ans qu’un individu se présentant à nous (ma sœur et moi), nous a offert un poulet que nous avons préparé et mangé. Par la suite, j’ai accepté sa demande en mariage, alors que je me suis refusée à beaucoup d’hommes. Après quelque temps, j’ai découvert que tout ce qu’il faisait n’était que faux. Il passait tout son temps à tromper ses clients…
»

Ecoutez !

commentaires
Loading...