Awa Ndong, la vendeuse de « drogue du violeur » condamnée à 6 mois avec sursis

Si Awa Ndong a été relaxée lundi 11 mars, alors qu’elle encourait 2 ans de prison ferme pour offre et cession de drogue, elle n’en a pas moins été condamnée à 6 mois de prison assortis d’un sursis pour abus de confiance et d’une amende d’un million de FCFA.

Cette vendeuse en pharmacie commandait et réceptionnait des abortifs, des aphrodisiaques, ainsi que du Rivotril ( drogue classée au tableau 2 et appelée drogue du violeur), qu’elle revendait à des tiers sous le manteau, alors que sa patronne Seynabou Sow interdisait toute vente desdits médicaments, rapporte le journal « Les Echos » dans son édition de ce jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.