Babacar Ba sur l’affaire Khalifa Sall : « des décisions politiques sous la dictée de l’exécutif »

Le rejet par la chambre administrative de la Cour suprême de la requête de Khalifa Sall pour l’annulation du décret présidentiel le révoquant de la mairie de Dakar, ne décourage le camp de l’ex édile de Dakar, qui promet de poursuivre la bataille judiciaire.

«Nous utiliserons toutes les voies de droit, tous les moyens légaux que la loi et les conventions internationales signées par le Sénégal nous offrent pour contester jusqu’à épuisement de toutes les procédures, les décisions qui sont rendues par les juridictions sénégalaises», a, en effet, indiqué l’ancien directeur de cabinet adjoint de la mairie de Dakar, Babacar Thioye Ba, dans Jury du dimanche de Iradio, soulignant que, « ces décisions quelles qu’elles soient ne sont pas conformes à la loi ». 

«ce qui est en cause, ce ne sont pas les magistrats mais des pans entiers du système judiciaire qui se sont affaissés sous la pression et l’instrumentalisation de la justice par le régime. Le cas concret, c’est le cas de Khalifa Sall. On a le sentiment que ce sont des décisions qui sont rendues sous la pression, sous la dictée du pouvoir exécutif», a-t-il ajouté. 
Et de marteler :, «c’est un procès politique avec un juge d’instruction politique, des procureurs politiques, des magistrats du siège politiques, qui ont rendu des décisions politiques inspirées ou prononcées sous la dictée de l’exécutif». 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.