Babacar Gaye : “Gaayi signé nagn wayé gnam nagnou koon na leer”

Les allées du centenaire à Dakar, ce samedi 06 juin 2019, membres fondateurs, alliés et sympathisants de la plateforme Aar Li Nu Bokk se sont encore ameutés pour tambouriner leur opposition contre la manière dont sont octroyés les contrats à Franc Timis pour l’exploitation du pétrole au Sénégal.

Aar Li Nu Bokk n’a pas bénéficié de la réponse des Sénégalais…

Même si, à la grande surprise de tout le monde, il n’ont pas bénéficié de la grande mobilisation des Sénégalais qui semblent occupés à autre chose, Aar Li Nu Bokk a renoué avec ses sorties de contestations cet après midi, à Dakar. D’autres manifestations étaient annoncées dans les régions et dans la diaspora. Mais il faut noter que celle de Dakar n’a pas connu le succès escompté.

“Gaayi signé nagn wayé gnam nagnou…”

Présent sur les lieux pour apporter main forte aux initiateurs de Aar Li Nu Bokk, Babacar Gaye, désormais ancien porte parole du Pds, s’est ouvert aux micros des journalistes. A cette occasion, comme il le fait depuis très longtemps, le doyen libéral, de réclamer du clair… “Que toute la lumière soit faite… que les comptes fictifs avec des numéros à l’étranger soient dévoilés…”, dit  Gaye.

Franc Timis moss na, diay na walam, senegalais yi dagnouy khaar gnou tiompal lén

“Je serai toujours là pour ce combat. Les Sénégalais réclament leur part des 6 000 milliards. Aliou Sall avait nié avoir reçu 25 000 dollars tout le contraire de la déclaration El Kassé. Que toutes les personnes impliquées dans cette affaire soient punies à la hauteur de leur rang… Franc Timis moss na, diay na walam, senegalais yi dagnouy khaar gnou tiompal lén”, a indiqué Monsieur Gaye…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.